Déroulement d’une séance

Chaque consultation d’ostéopathie est unique mais se déroule toujours en 3 étapes caractéristiques : l’anamnèse, l’examen clinique et le traitement.

Un soin dure en moyenne 1h.

L’anamnèse :

Pour commencer, l’ostéopathe vous pose quelques questions pour comprendre votre motif de consultation et vos symptômes (même si ceux-ci n’ont pas de relation évidente avec le motif). Il vous questionne aussi sur vos antécédents médicaux, chirurgicaux et traumatiques. Il vous posera également des questions sur votre travail et vos habitudes de vie pour comprendre votre environnement quotidien.

Toutes ces questions lui permettent :

  • D’établir des liens de causes à effet pour orienter son diagnostic ostéopathique.
  • D’évaluer les éventuelles contre-indications que vous présentez à certaines techniques ostéopathiques.
  • D’évaluer si votre plainte est de son ressort. Si ce n’est pas le cas, il vous réorientera vers votre médecin. C’est ce qu’on appelle un diagnostic d’exclusion.

Examen clinique :

Après cet entretien, l’ostéopathe effectue un examen clinique. Pour ce faire, il demande au patient de se mettre en sous-vêtements.

Des tests cliniques peuvent être réalisés pour confirmer ou infirmer le diagnostic d’exclusion.

Puis, grâce à des tests palpatoires spécifiques, l’ostéopathe détermine des restrictions de mobilité. Il investigue votre plainte et votre corps dans sa globalité : c’est-à-dire qu’il ne va pas se focaliser uniquement sur l’endroit de votre douleur. En effet, bien souvent, des blocages agissent à distance de votre mal. Via ces tests, l’ostéopathe identifie la cause du problème et élabore un traitement pour y remédier.

Le traitement :

Celui-ci repose sur des manipulations qui sont généralement indolores. L’ostéopathe dispose d’une large panoplie de techniques : viscérales, crâniennes, musculaires, tissulaires et ostéo-articulaires. Il choisit les techniques les plus adaptées en fonction de niveau anatomique concerné, de l’âge, des pathologies éventuellement présentes, etc.

Ensuite, il fait un dernier examen pour évaluer l’effet de son intervention.

Enfin, il peut vous donner des conseils pour éviter des récidives. Il peut également vous orienter vers un autre professionnel de santé s’il pense que c’est nécessaire.

L’objectif est d’avoir un apaisement durable. Le soulagement peut être immédiat. D’autres fois, il faut se laisser quelques jours pour avoir un résultat optimal.

Le nombre de séances nécessaires est variable selon le motif de consultation. La plupart du temps, 1 à 3 séances suffisent. Pour une douleur chronique ou un motif de consultation particulier, le nombre de séances est variable en fonction des personnes.

Contacter le cabinet au 06 38 79 97 64