L’Ostéopathie pour sénior

Favoriser le « mieux vieillir »

Pourquoi consulter un ostéopathe en vieillissant ?

Au fil du temps, notre corps est sujet à des modifications. Progressivement, ses fonctions diminuent, favorisant l’apparition d’incapacités. 

Petit à petit, le corps se fragilise, les cartilages se réduisent et les ligaments perdent en élasticité. Des raideurs et des douleurs peuvent ainsi apparaître. En soignant par des techniques adaptées et indolores, l’ostéopathie peut soulager les souffrances physiques de la personne âgée.

De plus, la perception et la coordination des mouvements s’altèrent peu à peu. Ainsi, en prenant de l’âge, une personne peut progressivement perdre ses repères environnementaux et être exposée aux chutes. Ceci peut participer à une perte d’autonomie et à l’isolement, ce qui retentit sur le plan psychologique et social.

L’ostéopathie traite la personne âgée à titre curatif, mais également à titre préventif.

 A titre curatif, en travaillant sur la mobilité globale du corps, l’ostéopathe va améliorer l’équilibre et soulager les douleurs. Les soins ostéopathiques apportent ainsi un confort et peuvent notamment limiter la prise d’anti-inflammatoires et/ou d’antalgiques. L’ostéopathie diminue les douleurs sur le long terme. Elle aide ainsi à garder une tonicité et une vitalité satisfaisante, ce qui améliore la qualité de vie du sénior.

A titre préventif, en association avec une activité physique et un régime alimentaire adaptés, une prise en charge ostéopathique précoce et régulière contribue à maintenir un bon état global, physique et psychique.

 L’ostéopathie intègre trois niveaux de prévention chez les personnes âgées :

  • La prévention primaire a pour but de maintenir en bonne santé et entretenir souplesse et équilibre.
  • En termes de prévention secondaire l’ostéopathe normalise les aléas articulaires, soigne les séquelles de chutes et limite les récidives, freine les séquelles infectieuses, virales ou cicatricielles et aide à maintenir une bonne mobilité viscérale pour prévenir le vieillissement des tissus.
  • La prévention tertiaire minimise les symptômes d’une pathologie déjà présente chez le patient et contribue à diminuer son invalidité.

Quand consulter ?

À titre préventif (liste non exhaustive) :

  • Bilan
  • Bilan après une opération ou une chute
  • Avant le démarrage d’une activité sportive.
  • Accompagnement de l’arrêt de l’activité professionnelle
  • Entretenir une bonne mobilité articulaire et musculaire sur des pathologies chroniques (arthrose, rhumatisme, arthrite, mauvaise circulation sanguine, etc…)

À titre curatif (liste non exhaustive) :

  • Raideurs
  • Difficulté de locomotion
  • Maux de tête, céphalées
  • Maux du dos (sciatique, cruralgie, lumbago)
  • Douleurs : articulaires, musculaires, tendineuses, abdominale…
  • Troubles digestifs : digestion difficile, constipation, ballonnements, acidité gastrique, douleurs abdominales
  • Douleur après une chute, suites de chutes qui ont nécessité une hospitalisation ou une intervention médicale
  • Troubles de la posture
  • Troubles du sommeil
  • Troubles ORL
  • Maladie dégénérative : Parkinson (traitement de confort)
  • Maladies rhumatismales (traitement de confort)

Avant tous test et traitement ostéopathiques, votre ostéopathe s’assure que votre plainte est de son ressort et n’hésite pas à vous orienter vers votre médecin si besoin.

Quelles sont les contre-indications de la prise en charge du sénior en ostéopathie ?

  • Fracture
  • Infections
  • Maladie dégénérative ou cancéreuse SANS suivi médical

L’ostéopathie ne substitue à aucune spécialité médicale. Elle est complémentaire du suivi auprès de votre médecin traitant ou spécialiste.

Contacter le cabinet au 06 38 79 97 64